Marie Charles - Thérapeute
 
 
29 Mai 2020
 
Plaisirs et Prudence...
 
Déconfinés … enfin presque. Sortir de chez soi, rencontrer ceux qui nous sont chers, s’animer pour aller vers de nouvelles contrées, partager un verre, un repas, profiter du plaisir de déguster sans cuisiner nous-même... que de promesses. Des espaces - verts ou non – pour respirer, découvrir, laisser de côté ces journées difficiles, et ne pas trop penser à celles qui se profilent. Autorisés à vivre, pleinement et presque comme avant, c’est merveilleux. Le soleil est de la partie, les périodes de vacances ne sont pas loin… que du bonheur dans l’instant, alors sachons savourer cet « ici et maintenant » en gardant en conscience que ce n’est pas si simple, et pour longtemps.

N’oublions pas. La prudence déjà. D’abord pour notre santé à tous. Ce virus qui nous a tous pris de court et nous a fait perdre tant de choses, est toujours là. En sommeil ? caché ? prêt à reconquérir le monde ? personne ne sait vraiment. Nous vivons depuis des semaines à l’écoute des scientifiques et autres autorités qui savent, ou devraient savoir, mais qui en fait cherchent… et trouveront, pour nous tous. Donc restons attentifs à défaut d’être vigilants.

Attentifs aux humains. Beaucoup de familles ont été touchées, par la maladie, par la mort, par la solitude de ces moments impossibles à partager et à accompagner. Nombre d’entre nous ont dû réduire leurs activités sans bénéficier d’aucun soutien. D’autres ont pu être en sécurité partielle financière et professionnelle, c’est une vraie chance. Certains ont dû arrêter tout et attendre, inquiets, en espérant… ces décisions qui libèrent enfin. L’impact économique a été fort, et le choc psychique encore plus. Même si agir, faire, œuvrer, réagir vont être les maîtres mots pour tous, les peurs et les anxiétés restent bien là, tapies dans un coin de nos âmes, de nos cœurs, de nos pensées.

Gardons les élans magnifiques que nous avons su mettre en œuvre dans ces jours difficiles, et restons responsables de nos actes mais aussi de l’évolution des mois à venir. Respectons les difficultés de ceux qui ont du mal à se relever, qui restent soucieux et parlent de leur épuisement. Pour beaucoup ce ne furent pas des moments de repos ni des vacances, mais bien une lutte pour tenir, traverser… et il nous reste à reconstruire, avec le temps. La valeur travail sera essentielle, encore nous faudra-t-il trouver les ressources et les appuis soutenants pour y parvenir.

Sachons écouter ceux qui voudront parler, et aider à dire ceux qui se taisent. Les mots, les émotions nommées, allègent les doutes intérieurs et créent des ponts entre les solitudes douloureuses. Alors, cultivons les liens et que vive notre humanité.
 
 
Marie CHARLES
06 80 92 88 30
mm.charles@free.fr
www.mariecharles-gestalt-therapeute.fr
 
 
Gestes Barrière à ne pas oublier : 
  • Respecter les règles de distanciation sociale ;
  • Se laver les mains régulièrement ;
  • Utiliser un mouchoir à usage unique ;
  • Tousser ou éternuer dans son coude ;
  • Porter un masque jetable quand on est malade.
 
 
Cet e-mail a été envoyé à malika.sadaoui@free.fr
Vous avez reçu cet email car vous vous êtes inscrit sur Marie Charles - Thérapeute.
 
 
SendinBlue
 
 
© 2020 Marie Charles - Thérapeute