Marie Charles - Thérapeute
 
 
06 Mai 2020
 
Patience, sans résignation ni débordement...
 
Cieux sombres et luminosité encore lointaine en vérité ! La traversée n’est pas terminée, et même si quelques nouvelles semblent annoncer un allègement dans nos vies quotidiennes, il nous faut continuer à être vigilants… pour nous-même et pour les autres. Chacun de nous va devoir apprendre à vivre avec cette menace, impalpable et pourtant bien présente. Chacun de nous doit se soucier de ses besoins, de ses désirs, et de la réalité collective. Chacun doit trouver son chemin entre les multiples nouvelles, informations, avis, croyances qui nous sont assénées, entre incohérences, ambivalences, double discours et contraintes. Tachons de garder lucidité et recul, encore un peu, pour le bien de tous.

Ce printemps se veut source d’espoir et se trouve empli de peurs et d’épuisement. Des semaines à tenir, pour nous tous, petits et grands de ce monde, détenteurs de pouvoirs ou soumis aux exigences des autres. Nous ne sommes pas tous confrontés au même degré de risque, d’obligations, mais tous nous sommes soumis à l’anxiété : soignants qui risquent leur vie, travailleurs qui facilitent le quotidien, télétravailleurs hyper-sollicités, chômeurs partiels dans une sécurité relative…Tous nous avons peur de l’avenir, … de ce que nous allons pouvoir en faire.

Alors patience et conscience de notre réalité présente. Beaucoup, nous espérons cette reprise d’une vie de rencontres et de partages. D’autres, à l’inverse, rêvent de silence et de solitude après des jours trop pleins, bruyants, parfois violents. Grande occasion pour explorer notre sens de responsabilité et les choix qui en découlent.

Patience, sans débordement. Entre enfermement, obligations et règles incohérentes parfois, il nous faut choisir, trier, définir notre ligne de conduite. La tentation est grande de dénier les risques au profit de la satisfaction rapide de nos désirs de contacts, de retrouvailles. Celle des transgressions et parfois des mises en danger… de soi, de nos proches, des autres… se fait jour aussi. Mais est-ce juste ?

Patience, sans résignation. Là est le risque de s’abandonner soi-même, de s’effondrer psychiquement et de perdre dignité et respect de soi. Envahis par le découragement, exaspérés par les contraintes, impuissants et frustrés, nous lâchons non seulement ce qui est à faire, mais surtout qui nous sommes. Est-ce juste ?

Même si notre monde va devoir évoluer et des changements s’opérer, notre avenir est à créer, construire, muter. Patience donc… afin d’agir pour le bon de chacun et le bien collectif.

Marie CHARLES
06 80 92 88 30
mm.charles@free.fr
www.mariecharles-gestalt-therapeute.fr
 
 
Webinaire : la supervision au service du bien-être du thérapeute, mercredi 7 mai 2020 à 15 h
 
 
J'interviens le 7 mai à 15h sur le site web de Medoucine pour un webinaire sur la supervision au service des professionnels.
 
 
 
COVID-19 : des psychopraticiens bénévoles vous écoutent
 
 

La Fédération Française de Psychothérapie et de Psychanalyse (FF2P) & Psy en Mouvement vous propose une liste de psychopraticiens bénévoles, disponibles pour vous.

 
 
En application de l’état d’urgence sanitaire, les déplacements sont interdits sauf dans les cas suivants et uniquement à condition d'être munis d'une attestation pour :
 
  • Déplacements entre le domicile et le lieu d’exercice de l’activité professionnelle, lorsqu’ils sont indispensables à l’exercice d’activités ne pouvant être organisées sous forme de télétravail ou déplacements professionnels ne pouvant être différés.
  • Déplacements pour effectuer des achats de fournitures nécessaires à l’activité professionnelle et des achats de première nécessité[1] dans des établissements dont les activités demeurent autorisées.
  • Consultations et soins ne pouvant être assurés à distance et ne pouvant être différés ; soin des patients atteints d'une affection de longue durée.
  • Déplacements pour motif familial impérieux, pour l’assistance aux personnes vulnérables ou la garde d’enfants.
  • Déplacements brefs, dans la limite d'une heure quotidienne et dans un rayon maximal d'un kilomètre autour du domicile, liés soit à l'activité physique individuelle des personnes, à l'exclusion de toute pratique sportive collective et de toute proximité avec d'autres personnes, soit à la promenade avec les seules personnes regroupées dans un même domicile, soit aux besoins des animaux de compagnie.
  • Convocation judiciaire ou administrative.
  • Participation à des missions d’intérêt général sur demande de l’autorité administrative
 

=> Téléchargez l'attestation de déplacement dérogatoire (PDF)

=> Accédez au générateur de version numérique de l'attestation déplacement covid-19

 
 
Gestes Barrière à ne pas oublier : 
  • Se laver les mains régulièrement ;
  • Utiliser un mouchoir à usage unique ;
  • Tousser ou éternuer dans son coude ;
  • Porter un masque jetable quand on est malade.
 
 
Cet e-mail a été envoyé à malika.sadaoui@free.fr
Vous avez reçu cet email car vous vous êtes inscrit sur Marie Charles - Thérapeute.
 
 
SendinBlue
 
 
© 2020 Marie Charles - Thérapeute